Raoul Cauvin : toute l'actualité ...

A part les médias et les journalistes qui semblent ignorer depuis plusieurs décennies (eh oui ça fait beaucoup quand on y pense !) que Willy Lambil a vendu quelques 18 millions d'albums. Chez nous, les Bulles Bleues, monsieur Lambil est quelqu'un que nous apprécions, pas seulement pour son talent mais aussi parce que c'est quelqu'un qui sait accueillir les gens, qui prend le temps de discuter et d'expliquer les choses. C'est sûr qu'il ne parle pas la langue de bois. Il dit ce qu'il pense et je crois aussi volontiers qu'il pense ce qu'il dit ! :-) Alors Pauvre Lampil image d'Epinal ? Raoul Cauvin nous a déjà parlé des coups de gueule de  Willy Lambil ... mais à son tour il nous a fait des confidences sur Raoul Cauvin. Peut-être y a -t-il eu un passage de nuages entre les deux, mais suite à notre rencontre avec Willy Lambil on peut vous affirmer que ces deux-là s'apprécient et se respectent.

Voici pour vous quelques morceaux choisis du dernier entretien des Bulles Bleues avec Willy Lambil. (L'intégralité de l'entretien dans le #2 de Bull'imique,-  sortie prévue 2004)

--------------------------

Un bureau de travail et un bureau pour recevoir des invités. L'univers de Willy Lambil, avec des références aux Tuniques Bleues un peu partout accrochées au mur ou posées sur une étagère, ainsi que quelques aquarelles qu'il  a peintes. "Je m'y remettrai un jour ..."

© Pauvre Lampil - © Corto - Bulles Bleues - 2003

Les armes et la glace que vous voyez accrochées au mur font partie de la décoration mais ce sont aussi des outils de travail. "Pour arriver à un maximum de réalité dans les positions de tir des personnages et de tenue des armes, je pose devant la glace, puis ensuite je fais mes croquis."
Un peu de technique. Willy Lambil utilise un papier allemand très épais pour faire ses planches des Tuniques Bleues. Celui-ci a l'avantage de "pouvoir être gratté quand on a besoin de faire une retouche. Malheureusement je n'en trouve plus."

© Lambil-Cauvin

Lambil nous présente le travail en cours sur l'album 47. Deux sorties sont prévues : l'album + un album tout en crayonné. (3 planches en préparation du futur 47).

Lambil nous a confié ne jamais retoucher ses planches ou très rarement. Il peut retoucher certains dessins, mais il fait par contre beaucoup de croquis préparatoire. (Cf. la glace plus haut). 

"_ Que faites-vous de tous ces croquis ?

_ Je les jette puis je les brûles !

_ ! ???

_ "Est-ce qu'un menuisier qui rabote ses planches garde ses copeaux ? Non ! Il les brûles ! Alors pourquoi moi je garderais mes croquis !"

 

© Lambil-Cauvin

© Lambil-Cauvin

 

 

Du côté de chez Willy Lambil - 16 août 2003

Môssieur Lambil

Blutch22 - Aline avec Olivier - Lambil - P'tit Blutch - Cancrelat

haut page

L'édito à propos du numéro de Bodoï de Décembre 2003

Découverte d'un nouveau talent !

Le numéro de Bodoï de décembre (n°69) nous annonce la découverte d'un dessinateur de grand talent. Cela faisait longtemps que nous attendions sa venue. Nous désespérions de voir si un jour on parlerai de lui. Pourtant il nous semblait que ce dessinateur n'en était pas à son coup d'essai. Quelques 18 millions d'albums vendus (Les Tuniques Bleues, Pauvre Lampil, Sandy) et peu de considérations dans la presse spécialisée. Mais qu'importe ici nous l'apprécions et nous avons l'occasion de le lui dire à plusieurs reprises. Mon cher Willy continuez à nous donner l'occasion d'apprécier à sa juste valeur votre coup de crayon ! 

El Padre